vendredi 28 décembre 2012

Le Trône de Fer, intégrale 3, GRR Martin

J'aurais mis un moment pour le finir celui-là. Je pensais le lire en deux semaines, ce fut plus en quatre. Mais j'ai des circonstances atténuantes. J'ai eu une formation d'une semaine qui m'a vidé et puis une Poupette qui avait pas mal de mal à s'endormir. Mais voilà, ça y est, il est fini. 
Malheureusement, je vais faire court pour cet avis, je vous le dit de suite (ne pas spoiler et dur, très dur)

Attention, spoiler sur l'intégrale 1, 2 et sur lui-même


Le trone de fer, intégrale 3, GRR Martin

Editeur : J'ai lu
Collection : Fantasy
Parution : 2010
Titre en VO : A storm of Sword
Parution en VO : 2000

A lire si 
- Vous aimez la fantasy médiévale
- Vous aimez avoir à faire à de multiples personnages
- Vous aimez les complots et intrigues de cour
- Vous aimez les batailles épiques
 
A ne pas lire si
- Vous vous perdez facilement avec plus de cinq personnages
- Vous voulez des elfes et autres créatures magiques
- Vous n'aimez pas la violence
 
Présentation de l'éditeur
 
Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s'en sortiront indemnes.
 
Mon avis
 
Nous avions laissé nos héros dans le chaos de la guerre. Tyrion avait gagné la bataille de la Néra mais à un prix qu'il n'est pas vraiment capable de payer, Robb enchainait victoire sur victoire, le Régicide se trouvait dans les cellules de Vivesaigues, Winterfell été prise par les Greyjoy, Bran et Rickon annoncés morts, Sansa toujours captive des Lannister et Arya toujours en vadrouille. Rien n'allait plus à Westeros. Et rien ne va plus encore. Pour une fois je ne vais pas m'attardais sur l'histoire. Et puis, j'aurais tendance à passer direct aux passages qui m'ont le plus fait frisonner et cela ne serait pas bien pour vous.
 
Dans ce tome, les intrigues prennent beaucoup de place. Il y a finalement peu de bataille par rapport aux restes. C'est aussi un tome où l'on apprend beaucoup de chose sur ce qu'il s'est déjà passé. Attendez-vous à découvrir beaucoup de chose, et à être déçu de ne rien avoir vu venir (ce fut mon cas pour l'un des dénouements). Martin a vraiment su nous embrouiller, on ne le découvre que maintenant.
 
Ce tome nous permet aussi d'avoir enfin le point de vue de Jaime Lannister, mais aussi celui de Samwell Tarly pour la Garde du Nord. J'ai aimé lire le point de vue du régicide. On découvre enfin l'homme et non la figure que voit Tyrion et les autres. Et j'apprécie donc à présent vraiment beaucoup plus Jaime. C'est un personnage très intéressant et j'aurais bien voulu en avoir plus.  Par contre, au niveau de Samwell, j'avoue qu'il est bon de savoir ce qu'il se passe dans la Garde en dehors de Jon, mais je l'ai trouvé bien trop pleurnichard. Bon en même temps c'est le personnage qui veut ça.

On découvre dans cette intégrale les sauvageons beaucoup mieux que se qu'on a pu savoir jusque là grace à Jon. Je crois vraiment que ce sont mes chapitres préférés avec certains de Catelin (les noces Pourpres).  En parlant des Noces Pourpres, j'ai trouvé que ça allait bien vite à certains niveaux. On perd tout de même deux rois dans cette intégrale, Robb (j'ai failli pleurer) et Joffrey (avouons-le, je n'ai pas failli pleurer). Surtout qu'il a suffit d'un seul chapitre à chaque fois pour mettre tout cela en scène.  Par contre, comme toujours, j'ai trouvé les chapitres de Dany super long et lent et pour une fois ceux de Tyrion, surtout vers la fin, idem.

Finalement, cette intégrale trois fait partie de mes préférées avec la première. Les intrigues se dénouent, d'autres arrivent et on se prend toujours autant au des Trônes.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire