vendredi 25 octobre 2013

La Tectonique des Plaques, Margaux Motin

Je suis sure, lecteur, que tu dois te demander ce qu'il m'arrive. Une seconde BD en un mois, moi qui n'en lit presque pas et qui en donne peu souvent mon avis sur les quelques que je peux lire. Mais que veux-tu, souvent femme varie. Et puis, ça ne sera pas la dernière, puisque j'en ai commandé une autre à ma libraire qui ne l'avait pas. Enfin, bref, passons à la Tectonique des Plaques

La Tectonique des Plaques, Margaux Motin

Editeur : Delcourt
Collection : Tapas
Année de parution : 2013
Nombre de pages : 192

A lire si :
- Vous connaissez les illustrations de Margaux 
- Vous voulez voir la "vraie" vie d'une trentenaire

A ne pas lire si :
- Vous n'aimez pas les gros mots


Présentation de l'éditeur :

"Tout est sur le point de changer et rien ne pourra arrêter ça. C'est la nature, c'est la tectonique des plaques."
Being Human, saison 1, épisode 1.

Margaux est une mère de 35 ans qui élève seule sa fille et vit une nouvelle histoire d'amour avec son meilleur ami pour qui elle décide de changer radicalement.

Mon avis :

Je connais le travail de Margaux Motin depuis bien trois ans je pense. J'ai découvert son blog un jour où celui de Pénélope ne me convenait plus. Ce jour-là, j'ai lu toutes les entrées, j'ai découvert une illustratrice qui en plus d'avoir un style qui me plaisait beaucoup raconté une vie qui aurait pu être la mienne. Je me suis reconnu dans le personnage de Margaux, j'ai adoré. Depuis, je suis toujours son blog, et je me suis enfin décidée à acheter l'une de ses BD. Faut dire qu'elle semblait m'appeler sur son présentoir.

Donc, nous retrouvons dans la Tectonique des Plaques des planches déjà vu sur le blog de Margaux. Pour moi, ce n'est pas gênant, mais je préfère le dire. Ce n'est pas que de l'inédit, même s'il y en a beaucoup. Dans ce tome, Margaux nous raconte donc la vie après son divorce, le retour de l'amour, mais aussi la vie de tous les jours, la sienne. J'ai toujours cette impression que ça pourrait être ma propre vie, et j'adore ça. C'est frais, vivant, parfois un peu vulgaire (ok, il y a pas mal de gros mots, mais je crois que j'en dis autant qu'elle), mais toujours très touchant. Il y a aussi beaucoup de poésie et de l'humour. 

Et puis tout cela est mené par le trait tellement reconnaissable de Margaux Motin, celui qui m'a fait devenir lectrice de son blog. C'est beau. Comme l'objet livre d'ailleurs. Margaux Motin a un sens du détail et de la fringue assez incroyable. Et puis, elle sait mettre la femme en valeur, même dans les pires situations.

Et donc en conclusion, je dis qu'il faut lire la Tectonique des Plaques. Même si comme moi, tu n'as pas lu les deux premiers tomes de ses aventures. C'est frais, amusant et tellement vrai.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire