lundi 2 juin 2014

Subliminale, La Balance Brisée, Tome 1, Lise Syven

Syven (parce que je n'arrive pas à mettre Lise devant, la faute à ses deux premiers livres) est pour moi un auteur que j'apprécie tout particulièrement depuis Au Sortir de l'Ombre. C'est elle qui m'avait redonné le gout à la lecture il y a quelques années et j'avoue la suivre avec une affection toute particulière. Alors lorsqu'elle sort une saga pour la jeunesse, je ne me pose pas trop de question, je me jette dessus.

Subliminale, La Balance Brisée, Tome 1, Lise Syven

Editeur : Castelmore
Collection :
Année de parution : 2014
Nombre de pages : 464

A lire si :
- Vous aimez la littérature jeunesse et plus particulièrement Harry Potter
- Vous voulez de la magie
- Vous voulez une héroine qui pourrait presque être vous

A ne pas lire si :
- Vous voulez de la grosse bestiole
- Vous voulez une prophétie

Présentation de l'éditeur :

Mystères et sortilèges ! Élie vient de perdre ses deux parents dans un accident de voiture. Depuis, rien ne va plus. À la maison, son frère Karl nourrit une obsession absurde pour les canards en plastique et sa tante Magalie se met à fabriquer des badges à la chaîne. Le jour où l'adolescente surprend des messes basses entre eux deux où il est question d'un Ordre mystérieux et de sortilèges, elle se demande si elle n'est pas la seule personne saine d'esprit de sa famille ! Ou alors... cela pourrait signifier qu'elle aussi serait une magicienne. Et si la mort de ses parents n'était pas vraiment due à un accident ? Élie va mener l'enquête pour découvrir la vérité avec l'aide de son frère, de sa tante mais aussi de ses camarades de collège...

Mon avis

J'avais une grande peur lorsque j'ai commencé le livre. Peur dût au résumé en premier lieu mais aussi à la première critique du livre. Celle d'avoir affaire à une pseudo-copie d'Harry Potter. Il faut dire que quand comme moi (ou presque du moins), on fait partie de la génération Potter, tout livre y ressemblant de près ou de loin nous semble un peu fade. En même temps, c'est Syven et je sais à quel point elle est capable de faire de très bon roman. Tu imagines bien que cette peur est partie rapidement, dès les premières pages du livre. 

Subliminale nous raconte l'histoire d'Elie. La jeune fille vient de perdre ses parents et nous entrons dans sa vie juste après l'enterrement. Pourtant, nous évitons déjà le premier écueils, celui de la pauvre orpheline. Bien qu'Elie et son frère Karl n'ont plus de parents, nous n'avons pas le droit à la super complainte qui pourrait aller avec (et autant dire qu'ayant commencé le livre alors que le lendemain, j'enterrais ma grand-mère, cela m'a fait vraiment plaisir). La jeune fille va surprendre d'étranges conversations entre son frère et sa tante, devenue leur tutrice légale. De fils en aiguille, elle va se découvrir mage et surtout va mener l'enquête pour retrouver un étrange artefact et trouver qui a tué ses parents.

Comme toujours, Syven a soigné ses personnages. La jeune Elie, treize ans, ressemble à presque toutes les adolescentes de son âge (sans parler de ses pouvoirs). Elle est gentille, un peu peste parfois, mais au final, ça pourrait être moi lorsque j'avais son âge. Et elle a de vrais relations avec les jeunes de son âge. Son frère n'est pas en reste, tout comme sa tante et ses amies. Ils sont tous parfaitement caractérisés et je doute fort que personne n'arrive à s'identifier à l'un d'eux. L'aspect relation est vraiment important dans le roman. Que se soit entre frère et soeur, entre ado et adultes ou entre amis. si on enlève le côté magique de l'histoire, c'est vraiment la chose qui frappe dans le roman. Et ce qui en fait aussi un très bon roman jeunesse.

Passons au côté magique de la chose, celui qui me faisait un peu peur, parce que je ne voulais pas tomber dans du Harry Potter. Et bien justement, nous sommes loin du Sorcier anglais. Déjà pas de formule super simple, pas de baguette magique non plus. La magie du monde d'Elie est bien plus intéressante, divisée en plusieurs classes (un test est même proposé à la fin du livre pour savoir quelle sorte de mage nous sommes), elle se pratique de manière plutôt intuitive et sans fioriture. L'organisation des mages, même si finalement à peine entrevue, semble tout aussi intéressante, et j'avoue espérer en découvrir plus sur celle-ci lors des prochains tomes.

L'histoire n'ont plus n'est pas en reste. Les découvertes d'Elie sur qui elle est mais aussi son enquête pour trouver l'artefact et le meurtrier de ses parents sont passionnantes et les rebondissement plutôt bien foutus, amenant ainsi le lecteur, jeune ou non, dans une aventure complexe. Et même si personnellement, j'ai vu la fin venir un peu trop vite, je trouve l'intrigue bonne et passionnante (j'ai l'impression que je me répète moi).

Et enfin, j'avais envie de parler de certains thèmes, enfin surtout un, apporté dans le livre, celui du deuil. C'est une chose que j'apprécie régulièrement dans les livres jeunesse ou Young Adult, cette façon d'apporter des thèmes tristes (j'en parlais d'ailleurs ). Je ne suis pas sure que dans un roman plus adulte, cela serait si bien passé, et surtout aurait été dit avec les mêmes mots. Elie nous fait part de sa peine, essayer de ce l'expliquer, de vivre avec tout en oubliant pas. C'est un moment très dur pour elle, pour son frère. Comme je le disais, j'ai lu le livre alors qu'on allait enterrer ma grand-mère. J'ai beau avoir 28 ans et non 13 comme Elie, mais les mots que posent Syven sur la douleur d'Elie m'ont vraiment touché.

Pour conclure, j'espère que la Balance Brisée connaitra un succès aussi bon que Harry Potter. Elie et ses amis le mérite bien. Syven a su écrire un roman fantastique jeunesse qui tient bien la route, nous offre un vrai univers cohérent, des personnages fort sympa et une histoire des passionnantes. Vivement le prochain tome (ainsi que vivement le tome 2 des Chroniques de Siwés)

Et puis, une fois n'est pas coutume, une petite photo du livre à la maison, prise spécialement pour Syven (il faut lire le livre pour comprendre)



1 commentaire:

  1. Il a l'air super ! Ça m'a donné envie de le lire, merci :)

    RépondreSupprimer