vendredi 24 octobre 2014

La Croix d'Ossements, Mercy Thompson, tome 4, Patricia Briggs

C'est marrant comme lorsque je lis Kate Daniels, Mercy n'est jamais loin (l'inverse est aussi vrai d'ailleurs). Mais il faut dire que ce sont deux séries Urban Fantasy/Bit-lit que j'apprécie vraiment beaucoup.

La Croix d'Ossements, Mercy Thompson, tome 4, Patricia Briggs

Editeur : Milady
Collection : Bit-lit
Année de parution : 2011
Titre en VO : Mercedes Thompson, book 4 : Bone Crossed
Année de parution en VO : 2006

A lire si :
- Vous avez aimé les tomes précédents
- Vous voulez en savoir un peu plus sur les Vampires de l'univers de Mercy
A ne pas lire si :
- Vous voulez beaucoup mais beaucoup de loup-garou
 
 
Présentation de l'éditeur : 
 
Mercy Thompson a compris pourquoi sa race avait failli être exterminé de la façon la plus brutale qui soit. Quand les vampires ont quitté l'Europe pour immigrer en Amérique du Nord, ils ont trouvé que les membres de sa race avaient un certain talent caché... pour trucider des vampires. Malheureusement pour Mercy, la reine du repaire de vampires de sa ville a découvert qui elle est. Elle est de plus furieuse parce que Mercy s'est mise en travers de son chemin et a tué l'un de ses vampires. Mercy pourrait avoir besoin de la protection de la meute de loups-garous et particulièrement de son mâle alpha mais cela ne suffira peut-être pas à éloigner Marsilia qui a plus d'un tour dans son sac. Mercy ferait alors bien de surveiller ses arrières.
 
Mon avis :
 
C'est fou comme sur ce genre de série, les quatrièmes de couverture spoilent un peu mais surtout n'ont finalement pas grand chose à voir réellement avec ce qu'il va se passer dans le livre lui-même. Tu t'attends à une bataille Mercy/Marsilia et puis en fait, ben pas vraiment... Mais bon, on leur pardonnera, surtout que lorsqu'on arrive déjà au quatrième tome d'une série, c'est qu'on l'apprécie et qu'on ne lit plus les quatrièmes (je les lis lorsque je dois les taper ici, pour tout dire).
 
La Croix d'Ossements commence là où se finit le Baiser de fer. Mercy est dans un état déplorable mais qui ne le serait pas après ce qu'elle a subit ? Alors qu'elle aimerait beaucoup pouvoir se reconstruire, et cela avec l'aide d'Adam, Stefan fait irruption dans son mobil-home à l'état de chose ayant bien brulé. Son état est catastrophique et sans la meute d'Adam, il aurait pu mourir (pour de bon). Déjà perturbée par cela, Mercy va découvrir un dessin de Croix en forme d'os sur la porte de son garage. Pour elle, tout est clair, Marsilia sait ce qu'elle a fait dans Les Liens du Sang et veut la tuer. Mais rien n'est simple au royaume des Tri-cités. En plus de cela, Mercy, voulant s'éloigner un peu de la ville, va partir pour aider Amber, une camarade de l'université, a se débarraser d'un fantôme, sauf qu'avec sa chance légendaire, elle va tomber sur un autre vampire, bien plus dangereux que Marsilia...

Dans ce tome, nous avons donc une Mercy affaiblie, une Mercy qui doute, qui ne sait plus comment réagir, ni comment vraiment s'en sortir. Heureusement pour elle, Adam est là pour l'épauler ainsi que les quelques membres de la meute qui l'apprécie. D'ailleurs, sa relation avec Adam va évoluer, puisqu'elle devient sa compagne, et cela au sens de la meute. Et oui, notre Mercy qui a toujours voulu se tenir à l'écart de la meute ne va plus pouvoir le faire. Du coup, entre ce qui lui est arrivé dans le tome trois, sa liaison avec Adam et la Meute, elle va se retrouver perdue, et ce n'est là que le début. 

Forcément, Patricia Briggs ne pouvait pas nous faire un tome sans ennemis. Cette fois, nous revenons aux vampires comme pour les Liens du Sangs et d'ailleurs cela a à voir avec ce qu'il s'est déroulé dans ce tome. Marsilia veut la tuer pour avoir massacré André. Mercy va donc prendre le large et partir chez Amber, une vieille connaissance, qui semble avoir des problèmes de fantômes. Qui vont s’avérer être des problèmes de vampires. Entre Marsilia et Blackwood, autant dire qu'elle n'en a pas fini avec les vampires, surtout qu'elle va se retrouver lier à Stefan pour ne pas l'être à Blackwood (oui, il y a beaucoup de liage dans ce tome). Autant dire que tout cela va se revêler bien compliqué pour notre changeuse, surtout que Blackwood est un vampire bien pire que Marsilia.

Je dois bien avouer que les deux parties Mercy contre les vampires sont vraiment sympas. Du côté Marsilia, on en apprend pas mal sur le fonctionnement de l'essaim et sur la guerre intestine qui le bouscule. Côté Blackwood, s'est sur les dons vampiriques qu'on en apprend un peu plus. De plus, les nouveaux personnages, Blackwood, Amber, son mari et surtout Chad leur fils sont bien foutus (surtout Chad) et j'ai pris plaisir à suivre cette partie. Tout comme j'ai adoré le dénouement côté Marsilia, plutôt pas mal foutu. Quant à la partie plus intime de la vie de Mercy, sa découverte de la magie de la meute et surtout la réaction de ses membres à son arrivée est tout aussi bien faite, n'allant pas du tout vers la facilité. 

Au final, c'est donc pour moi un très bon tome, même s'il manque un peu trop de loups-garous à mon coups (oui, nous les voyons, mais au final très peu par rapport aux vampires par exemple). J'aime toujours autant la manière dont les relations entre personnages sont abordées par l'auteure, la manière dont tout cela évolue. L'action reste aussi très présente et se mêle parfaitement au reste. De plus, pour une fois, on revient vraiment sur les évènements des trois autres livres, même sur ceux de l'Appel de la Lune, qui semblait juste là pour poser les bases. Bref, encore un bon tome qui fait que je me lasse toujours pas de Mercy et que je vais continuer pendant un moment encore à la lire.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire